Avis Régime Paléo

kris1410 15 juillet 2016 0

avis Régime PaléoLe régime Paléo fait actuellement beaucoup parler. Une perte de poids rapide, une amélioration sensible de l’état de santé et une prévention de certaines maladies sont quelques une des promesses qui accompagnent le régime paléo, ou plutôt le style de vie paléo.

Le Régime Paléo c’est quoi?

Le régime paléo se base sur l’idée que notre alimentation doit s’adapter à ce pourquoi nous avons été façonné au fil de l’évolution. Notre génome est identique à 0.02% à celui de nos ancêtres d’il y a 40000 ans, alors que notre alimentation a radicalement changée. L’objectif réside dans le fait de se rapprocher de la façon dont se nourrissaient ces hommes chasseurs/cueilleurs avant l’arrivée de l’agriculture.

Le Régime Paléo en bref.

Concrètement, le Régime Paléo prône la suppression de groupe d’aliment dans votre alimentation, à savoir les céréales (les féculents, le pain, etc…) et les produits laitiers.

avis régime paléo

Le Régime Paléo consiste globalement à se nourrir de ce que vous pourriez cueillir et chasser dans la nature ou à s’en rapprocher le plus possible, les légumes et viandes disponibles à l’heure actuelle n’existant pas à cette époque (La première mention de la tomate dans la littérature européenne apparaît dans un ouvrage publié pour la première fois en 1544, les premières représentations de poules en Europe se trouvent sur les céramiques corinthiennes du VIIe siècle av. J.-C).

Le concept est donc de se baser sur l’alimentation de nos ancêtres en évitant ce qu’il n’avait pas, sans forcément pouvoir copier précisément ce qu’ils mangeaient. Sans compter que des différences importantes apparaissaient suivants leurs époques et leur localisation.

Les objectifs du Régime Paléo

  • Perte de poids.
  • Amélioration de l’état de santé en général.
  • Disparition de la fatigue (plus d’énergie).
  • Disparition des problèmes de digestion et des reflux d’acidité.
  • Dégagement des sinus, disparition des raideurs matinales, normalisation des fonctions intestinales (chez certaines personnes).
  • Prévention de plusieurs maladies : maladies cardiovasculaires, ostéoporose, syndrome X (diabète de type 2, hypertension, hypertriglycéridémie, obésité).
  • Soulagement possible de certaines maladies auto-immunes : maladie coeliaque, dermatite herpétiforme, arthrite rhumatoïde, sclérose multiple, syndrome Gougerot-Sjögren.

Effets des protéines des viandes maigres, très abondantes dans la diète paléolithique

  • Brûler plus de calories grâce à l’effet thermique supérieur des protéines par rapport aux glucides et aux lipides.
  • Atteindre plus rapidement et maintenir plus longtemps la satiété.
  • Réduire le « mauvais » cholestérol (LDL), les triglycérides et l’homocystéine, tout en augmentant le « bon » cholestérol (HDL).
  • Améliorer le métabolisme de l’insuline.
  • Abaisser la tension artérielle.

Les Grands Principes du Régime Paléo

Les aliments autorisés

  • Toutes les viandes maigres, les volailles
  • Tous les poissons et les fruits de mer, ainsi que les oeufs.
  • Tous les fruits et les légumes pauvres en amidon.
  • Toutes les noix et les graines (graines de tournesol, amandes, etc.).

avis régime paléo

Les aliments à consommer avec modération

  • Les huiles pressées à froid.
  • Les avocats.
  • Le thé, le café et les boissons alcoolisées.
  • Les fruits séchés.

Les aliments à supprimer

  • Tous les produits céréaliers (pâtes, pain, gâteau, biscuit, etc…).
  • Toutes les légumineuses (soja, arachide, haricot, pois, fèves, lentilles, etc…)
  • Tous les produits laitiers (lait, fromages, etc…).
  • Tous les produits transformés ou en conserve.
  • Tous les légumes riches en amidon (pomme de terre, manioc, igname, etc.).
  • Les viandes grasses (Agneau, mouton, bœuf et porc à plus de 10%)
  • Les aliments salés (attention aux aliments transformés).
  • Le sucre.
  • Les boissons gazeuses et/ou sucrées.

Avec ce régime, il n’est pas nécessaire de compter les grammes de glucides ou même les calories que l’on consomme. La principale règle est de cesser de manger dès qu’on est rassasié.

Comme vous l’aurez compris, le Régime Paléo est un style d’alimentation, difficile à suivre sur le long terme. Si les grands principes semblent être de bons sens, il ne laisse pas une grande place au plaisir de manger, ni à la facilité de préparation.

S’en approcher sans en être prisonnier peut être une alternative intéressante. Se laisser des repas auxquels nous sommes plus habitués plusieurs fois dans la semaine, ou faire l’effort seulement la semaine et manger de façon plus conventionnelles le week-end peut être une alternative.

Désavantages du Régime Paléo

  • Difficile à suivre à la lettre sur le long terme
  • Possibilité de carences (vitamine D, …)
  • Augmentation du budget alimentaire
  • Comme tous les régime, il est difficile à adapter à la vie sociale (restaurant, repas entre amis, etc…)

Régime Paléo ou Style de Vie Paléo
Certains n’hésitent pas à parler de style de vie Paléo. pour cela, une activité physique est a mettre en place, la plus courante (et la plus tendance dans le « milieu paléo » est la pratique du CrossFit, très énergivore et tonifiant pour l’ensemble du corps. Cette discipline se marie parfaitement avec un style de vie paléo.

La gestion du stress et le bien-être ne sont pas oublié et la pratique d’activité permettant une amélioration dans ce domaine est également encouragé.

avis régime paléo

Mon avis sur le Régime Paléo

Après lecture de cette article, vous aurez facilement compris que je ne dénigre pas le Régime Paléo. Les principes généraux sont plein de bon sens. Une alimentation saine, non transformée, évitant les gras et le sucre y est prônée. La pratique d’un sport et une réduction du stress étant encourager. Rien de bien nouveau, à l’exception d’une gratuité totale, de communautés sympas sur internet qui partagera son expérience, vous encouragera et vous aidera à vous lancer.

Si le nom « Paléo » se réfère à l’alimentation de nos ancêtres, il semble aujourd’hui impossible de le reproduire fidèlement (qui aurait envie de se nourrir de racines?), d’où un nom un peu marketing pour pas grand chose.

En somme, un régime à découvrir pour pouvoir s’en inspirer et pourquoi pas le pratiquer sans en être esclave.

N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre nutritionniste avant de changer votre alimentation.

Source : http://www.passeportsante.net/ (Hélène Baribeau, nutritionniste Dt.P., M.Sc.)

Profitez de réduction en cliquant ici.
Si cet article vous à plu, n’hésitez pas à donnez votre avis en réagissant sur la page facebook ou directement dans les commentaires ci-dessous et surtout PARTAGEZ le.

Leave A Response »