5 régimes à éviter

kris1410 15 juillet 2016 0

 régimes à éviterPourquoi un article listant les 5 régimes les plus absurdes vient donc se glisser dans un blog dédié au running?
Parce qu’il existe dans les régimes tout et surtout n’importe quoi. Pour éviter aux coureurs en devenir de ruiner leurs efforts et leur santé, j’ai eu envie de lister les régimes les plus étranges et surtout, les plus inefficaces (dangereux?).
En cherchant un peu sur le net, deux choses sautent aux yeux.

Pour l’argent certains n’hésitent pas à inventer des méthodes miracles plus ou moins dangereuses, sans se soucier de la santé de leurs « clients »
Malheureusement des personnes crédules, affectées par leur sur-poids, sont prêtes à tout pour sortir de leur mal-être.

Avant de passer au crible 5 régimes à éviter, rappelons qu’il est possible de perdre du poids gratuitement en appliquant les points suivants:

Tout commence en faisant les courses! Attention à ce que vous achetez pour vous soumettre le moins possible à la tentation.
Cuisinez! Plus vous cuisinerez, plus vous pourrez incorporer de légumes et plus vous mangerez équilibré.
Dépensez vous! Bien sûr la course à pieds est un bon moyen de perdre du poids, mais les autres activités physiques aussi, l’important est de se dépenser. Lisez cet article sur les burpees, l’exercice idéal, gratuit et ne nécessitant aucun matériel. régimes à éviter

Régime hyperprotéiné

Volontairement, je ne citerai pas de nom 😉. Question marketing rien n’est laissé au hasard, les témoignages élogieux pullulent, les photos avant-après laissent rêveurs et surtout, on nous dit que ça marche.

Dans la réalité, si ce type de régime fonctionne à court terme, il est cependant très restrictif et peut entraîner des carences. Manger des protéines à volonté, c’est cool un temps, mais pour avoir essayé, on se lasse rapidement de faire cuire de la viande toute la journée (oui, j’ai un appétit assez développé), du coup, on opte pour des protéines à consommer sans cuisson, ce qui conduit souvent à un dégoût du jambon ou du surimi.

Si l’on ajoute à cela l’obligation de ne manger que des protéines une fois par semaine A VIE, le régime hyperprotéiné présenté comme simple devient vite lassant. Sans parler des dégâts subi par votre budget alimentaire.

Régime Paléo

Copier le régime alimentaire de nos ancêtres, réadapter notre consommation à ce que la nature nous donne et respecter l’alimentation pour laquelle nous avons été conçu, voilà une vraie bonne idée 😉

Malheureusement quelques oublis se sont malencontreusement glissés dans le concept du régime paléo

Pendant la préhistoire, les fruits et légumes comme nous les connaissons aujourd’hui n’existaient pas. Donc recommencer à manger des baies, des racines et du gibier trouvé mort, non merci.
L’espérance de vie de ces populations n’excédait pas 35 ans pour 90% d’entre eux.

Pour être honnête, je trouve le concept assez sympa et je ne doute pas des bienfaits d’un régime qui conseille de manger beaucoup de végétaux non transformés, peu voire pas de céréales et de légumes secs, des protéines, pas de produits laitiers.

C’est plus le titre accrocheur entouré de beaucoup de marketing qui me déplaît, que le contenu, qui lui est plein des bon sens.

Pourquoi pas un régime « guerre civile » ou « Robinson Crusoé » pour perdre du poids à moindre coût.

Régime Soupe aux Choux

Le régime Soupe aux choux est un exemple fabuleux de la différence qu’il existe entre perdre du gras et maigrir. Si votre but est de perdre de l’eau, du muscle et d’être rapidement carencé, c’est parfait, lancez vous.

Le concept de ce régime est simple, soupe aux choux à volonté accompagné selon le jour soit de bananes, soit de boeuf, etc…

En suivant à la lettre le régime, la perte de poids semble visible rapidement, mais la perte de gras est bien moins évidente. Pas de glucide, pas de lipides et pas de protéine, c’est parfait tout ça. Une importante perte en eau qui sera reprise dès les 7 jours terminés (vu la violence du régime, il est contre indiqué de le suivre plus longtemps) et une perte de muscle qui elle sera bien plus longue à récupérer.

Au rayon des dangers, dans le désordre: affaiblissement dû au manque d’énergie, sautes d’humeur, flatulences, carences en vitamines et minéraux etc… Ça donne envie.

Régime Air Diet et le Respirantisme

Fin de classement oblige, nous arrivons dans le dur. Accrochez vous bien, ça va secouer.

Le Respirantisme est le fait pour une personne, de vivre sans se nourrir en puisant son énergie dans le milieu ambiant, cela sur de longues périodes.

Il consiste à se nourrir uniquement d’air et de lumière en apportant d’incroyables bienfaits. Au bout d’une semaine sans boire ni manger, certains affirment avoir acquis l’énergie et la force extraordinaires décrites par les “respiriens”.

Le point positif se situe au niveau du porte monnaie, le budget alimentaire se retrouve réduit à zéro, ça c’est cool hein?

Sur le long terme, personne ne peut vraiment témoigner, l’espérance de vie humaine n’excédant pas 60 jours dans le meilleurs des cas.régime à éviter

Encore mieux, avec le Air-Diet (c’est un peu comme le Air-Guitare où le but est de faire semblant de jouer) vous mettez la table et faîtes semblant de manger. Il faut faire semblant de couper ses aliments, de boire, de se brûler les doigts avec le plat, etc…

Si vous souhaitez vous laisser mourir de faim préférez le Respirantisme, pour le même résultat, vous aurez l’air un peu moins con.

Régime Coton

Ici aussi, c’est simple et diablement efficace. On trempe des boules de coton dans du jus de fruits ou de la soupe (pour éviter les carences en vitamines et sels minéraux, pas folle la guêpe) et on mange le coton (je vous rassure, le coton est très peu calorique et convient aux intolérants au gluten) et voilà le tour est joué.régime à éviter

Cette méthode est très en vogue chez les mannequins et de nombreuses pages Facebook existent pour vanter ses mérites…

Si vous n’avez pas peur de mourir étouffé, de faim ou d’une obstruction intestinale, pourquoi pas essayer.

Conseil pratique, demandez à votre mutuelle si elle couvre les dépassements d’honoraires pour les actes chirurgicaux.

En résumé, un peu de sport et une alimentation variée devraient donner de bons résultats. N’oubliez pas de consulter votre médecin avant de vous lancer dans des régimes plus ou moins loufoques.

Et vous, vous en pensez quoi de ces régimes ?

Leave A Response »